Partagez cet article :

La consommation de carburant, comment payer moins cher ?

Comment économiser à la pompe en régulant la consommation de carburant ? Le prix des carburants (essence, diesel, bioéthanol, …) ne cesse de fluctuer au gré du cours du pétrole, de l’offre et de la demande et du contexte géopolitique au niveau international. De manière générale, si l’on se réfère aux statistiques au fil des années, le prix des carburants ne cesse d’augmenter. Et pèse de plus en plus lourd dans le budget que nous allons à nos dépenses quotidiennes. Et ceci malgré la hausse soutenue (mais bien souvent insuffisante) de notre pouvoir d’achat.

Dès lors, il paraît important de saisir la moindre opportunité pour pouvoir économiser du carburant ou parvenir à payer moins cher le litre de carburant à la station-service. Nous vous proposons quelques conseils et astuces pour tenter d’influer sur nos dépenses en terme de carburant. Il n’est pas toujours aisé de les mettre en œuvre ou de changer ses habitudes mais c’est pourtant à ce prix-là que vous pourrez envisager de moins dépenser en carburant. Certes vous ne diviserez pas votre « budget carburant » en deux mais vous pouvez aisément économiser plusieurs 10aines d’euros par an. Aucune économie n’est négligeable de nos jours !

1. Avant de prendre la route

Vérifiez le niveau d’encombrement des routes que vous allez emprunter. Si possible et notamment si vous faîtes les mêmes trajets régulièrement, essayer de démarrer plus tôt. Ou de postposer votre départ. Quelques minutes suffisent bien souvent pour faire face à des routes moins encombrées. Car qui dit embouteillage dit surconsommation inutile de carburant.

économiser sur la consommation de carburant

assurance auto

Donc autant que possible mieux vaut les éviter. Sans compter la perte de temps que cela vous occasionne et que vous pourriez consacrer à quelque chose de plus intéressant. Consultez fréquemment aussi les services d’information de trafic. Et dans la mesure du possible, envisagez d’emprunter des itinéraires alternatifs. Evitez par ailleurs le préchauffage du moteur, notamment en hiver, qui inutilement augmente la consommation de carburant.

2. A la station-service

Ne remplissez pas systématiquement votre véhicule de carburant à ras bord. Le carburant pèse son poids et nécessite dès lors davantage de carburant pour le déplacer. Donc si vous avez une station-service à proximité, n’hésitez pas à user de cette astuce bien connue des écuries de course automobile pour économiser un peu de carburant chaque trajet. Dans le même ordre d’idée, évitez de transporter ce qui est inutile (videz votre coffre). Au plus vous voyagez léger, au moins vous consommerez. Si vous faîtes le plein, arrêtez-vous au clic d’interruption du pistolet. Inutile de vouloir remplir davantage sous peine de perdre du carburant qui déborderait du réservoir.

Serrez bien le bouchon du réservoir, sans quoi du carburant pourrait s’évaporer. En outre privilégiez de remplir votre réservoir de carburant lentement sans appuyer à fond sur la manette. Cela évite les vapeurs de carburant au remplissage qui ont tendance à faire grimper la note finale de quelques centimes. Enfin comparez le prix des carburants aux diverses stations-service et privilégiez celles où les prix sont le plus bas. Le site https://carbu.com peut vous aider dans ce type de recherche.

3. En conduisant votre véhicule

Adoptez une conduite souple autant que possible. Evitez les mouvements brusques. Gardez une vitesse constante autant que possible (si la circulation le permet, utilisez le régulateur de vitesse). Freinez le moins souvent possible. Passez les vitesses au bon moment et ne roulez pas en surrégime. Mieux vaut passer à une vitesse supérieure, quitte à rouler brièvement en sous-régime. A l’inverse s’il vous faut atteindre votre vitesse de croisière, notamment sur autoroute, mieux vaut appuyer sur la pédale d’accélération en passant rapidement les vitesses. Rétrogradez au lieu de freiner et mettez-vous en vitesse en pente descendante plutôt que privilégier le point mort au niveau du levier de vitesse.

Enfin si vous êtes à l’arrêt longuement, coupez votre moteur plutôt que de le laisser tourner inutilement. Si votre véhicule est équipé du système start & stop, surtout ne le désactivez pas ! Enfin à grande vitesse, mieux vaut rouler un peu moins vite (110 km/h au lieu de 120 par exemple). Cela vous fera économiser du carburant et la perte de temps n’est que très minime (à peine 3 ou 4 minutes sur une distance de 100 km).

4. Confort de conduite et consommation de carburant

Utilisez les équipements électroniques de votre véhicule à bon escient. Ecouter la radio, utiliser le GPS ou recharger votre téléphone est énergivore. Et consomme de l’énergie ! Et donc du carburant. Dans le même ordre d’idée, n’utilisez la climatisation qu’avec parcimonie. Si vous n’en avez pas l’utilité, éteignez-la. Notamment en hiver, autant privilégier le système de chauffage classique que d’avoir recours à la climatisation. Si vous bénéficiez d’un garage, utilisez-le.

En été vous profiterez d’une température plus fraîche dans l’habitacle de votre véhicule en sortant de votre garage. Et en hiver vous devrez moins faire tourner le chauffage et le dégivrage. Enfin, autant que possible et spécialement à grande vitesse pensez à fermer fenêtres et toit qui augmentent considérablement la consommation de carburant. Dans le même ordre d’idée, défaites-vous de tout équipement inutile. Notamment barre de toit, coffre de toit, porte-vélo, attache remorque, etc… qui diminue l’aérodynamisme du véhicule.

5. Bon entretien de votre véhicule en rapport avec la consommation de carburant

Un véhicule parfaitement entretenu vous garantira une moindre consommation de carburant. Pensez donc à faire les entretiens préconisés par la marque automobile. Et à rentrer le véhicule au garage pour un entretien annuel à partir du moment où votre véhicule est âgé de plus de 2 ans. Une révision du véhicule (moteur, climatisation, filtres, parallélisme, vidange) assurera non seulement une meilleure longévité à votre véhicule mais aussi la garantie de moins consommer de carburant. Veillez en outre à vérifier fréquemment le bon niveau de gonflage de vos pneus.

Des pneus sous-gonflés peuvent augmenter de 5% la consommation de carburant (outre l’usure plus rapide également des pneumatiques). Si vous êtes fort chargé (départ en vacances p.ex.), ajouter un peu de pression en suivant les recommandations du véhicule. S’il est temps de changer de pneus, renseignez-vous sur l’achat de « pneus basse consommation » qui réduisent la résistance de roulement et contribuent dès lors à baisser la consommation de carburant.

Cela pourrait également vous intéresser :

Partagez cet article :