Partagez cet article :

Conseils et astuces pour prévenir une panne auto

Prévenir une panne auto n’est évidemment pas possible. Si ça l’était vous feriez le nécessaire pour que la panne ne se produise pas. CQFD. Aussi soigneux pouvez-vous être avec votre véhicule en la bichonnant chaque jour, en la nettoyant chaque semaine et en suivant scrupuleusement les entretiens préconisés par votre revendeur automobile, personne ne peut prévoir que votre véhicule subira une panne à un moment donné. C’est comme les accidents de la route en fin de compte.

prévenir panne auto

Aussi bon conducteur vous pouvez-être et malgré un respect irréprochable du Code de la Route, vous pouvez contre votre gré être impliqué dans un accident routier. Car vous n’êtes pas seul sur la route, d’autres conducteurs peut-être moins aguerris que vous peuvent commettre des erreurs et vous entraîner dans un accident auto. Sans compter les cas fortuits que vous ne pouvez planifier.

Crevaison suite à un clou traînant malencontreusement sur la chaussée, gravillon projeté sur votre pare-brise causant sa fissure, chute d’arbre, votre véhicule heurté alors qu’il se trouve en stationnement, délit de fuite, etc… Autant de circonstances pouvant entraîner l’immobilisation de votre véhicule. Pour prévenir une panne ou toute autre immobilisation de son véhicule, ou du moins anticiper les désagréments consécutifs à cette situation, voici quelques conseils et astuces afin d’aborder cette situation de manière sereine et sans stress.

Liste de matériel utile pour prévenir une panne

PS : Notez que certains de ces équipements sont obligatoires dans certains pays. Renseignez-vous avant de vous rendre à l’étranger avec votre véhicule.

Sans oublier naturellement votre téléphone portable pour prévenir les secours le plus vite possible. Ayez à portée de main également le numéro de téléphone de votre assurance et votre numéro de contrat d’assistance auto. Pour toute urgence, contactez le 112. A défaut d’avoir un téléphone ou si celui-ci est plat, voyez si une borne d’appels d’urgence est à proximité (sur autoroute) et utilisez-la. Sur autoroute des panneaux vous indiquent la borne d’appel d’urgence la plus proche à rejoindre à pied, en précisant la distance et la direction à prendre.

L’avantage d’utiliser ces bornes est que vous serez géolocalisé très rapidement. Attention toutefois, si vous avez souscrit à un contrat d’assistance, contactez préférentiellement votre assisteur auto. C’est lui qui doit en effet dépêcher un remorqueur ou toute autre organisme compétent. En cas contraire, les frais engendrés pour l’intervention d’un dépanneur peuvent ne pas être prise en charge. Ou que forfaitairement. Ce qui sera dommage étant donné que vous payez un service pour faire face à ces désagréments.

Souscrire à une assistance auto

panne auto

Le plus simple pour éviter les conséquences fâcheuses, stressantes et incommodantes d’une panne (ou toute autre immobilisation du véhicule) est de souscrire à une assistance auto. Pas besoin de vous tracasser en cas de problème avec votre auto, ou de trucs et astuces pour prévenir une panne éventuelle, vous serez aidé ! Vous payez ce service, donc vous avez droit à recevoir l’aide adéquate. Quel que soit le problème rencontré, vous recevrez l’aide nécessaire afin de recouvrer votre mobilité. L’aide peut prendre plusieurs formes et dépendra naturellement du souci lié à votre véhicule.

Un dépanneur tâchera de solutionner le problème et si impossible votre véhicule sera remorqué vers un centre d réparation à proximité. Les occupants du véhicule seront pris en charge également. Selon le contrat choisi, un véhicule de remplacement pourra être fourni. Si le problème se passe à l’étranger, d’autres aides parfois plus complexes peuvent être mise en place. Intervention dans les frais d’un hébergement temporaire par exemple. Autant d’inconvénients que vous pourrez éviter ou au moins minimiser. Vous serez assisté et ne devrez pas faire tout seul face à cette situation de détresse.

Réflexes en cas d’immobilisation de votre véhicule

Le premier réflexe consiste à sécuriser le lieu où vous vous situez. Mettez votre véhicule sur le bas-côté de la route, sur la bande d’urgence ou garez-vous. Evitez de gêner la circulation des autres usagers de la route, ce qui n’attiserait que leur curiosité et provoquerait des embarras de circulation. Au besoin, activez vos feux de détresse si vous ne savez faire autrement que gêner la circulation. Enfilez votre gilet jaune de sécurité et mettez-vous à l’abri (derrière la rambarde de sécurité ou sur le trottoir notamment). N’entreprenez dans tous les cas aucune (tentative de) réparation si cela peut s’avérer dangereux pour vous-même ou d’autres personnes/véhicules.

Si la sécurité le requiert et sans mettre votre propre sécurité en jeu, placez un triangle de signalisation (danger) à +/- 30 mètres derrière votre véhicule. Ou +/- 100 mètres si l’immobilisation a lieu sur autoroute. Appelez les urgences. En contactant de préférence votre assisteur auto si vous avez souscrit à un contrat de ce genre. Malgré le stress lié à la situation, essayez d’expliquer calmement et de manière détaillée votre situation. En cas d’urgence (des blessés par exemple), appelez le 112. Suivez les instructions données et attendez patiemment l’arrivée des secours.

Prévenir une panne, quelles sont les pannes les plus fréquentes ?

Que faire en cas de crevaison ?

crevaison

Prévenir une panne n’est tout simplement pas toujours possible. En cas de crevaison d’un pneu par exemple qui est l’une des causes d’immobilisation les plus fréquentes. A cause d’un clou, d’un objet tranchant, d’une route dégradée ou tout simplement en raison de l’usure d’un pneu, une crevaison est vite arrivée. Bien que peu grave, cette situation est tout de même particulièrement agaçante. Surtout si vous entamez ce genre de réparation pour la première fois. Il vous faudra ouvrir le manuel du véhicule et suivre attentivement les instructions (au risque de faire pire que mieux). Trouver où le pneu de rechange peut bien se cacher dans le véhicule, retrouver les outils adéquats (cric et manivelle), procéder au démontage du pneu crevé et recouvrer votre mobilité selon la solution à portée de main.

La solution la plus simple consiste à remonter le pneu de recharge qui se trouve bien souvent dans le coffre de votre véhicule, dans le sous-coffre. Parfois cette roue est fixée sous la voiture. Astucieux pour gagner un peu de place dans le coffre mais cela complique l’accès à cette roue. Parfois aucune roue de rechange n’est disponible et vous devez alors avoir recours à kit de réparation urgente ou une galette. Si vous n’êtes pas familier avec ce genre de technique, une bonne heure sera nécessaire pour réparer le pneu défectueux tandis que ça ne prendra qu’une petite demi-heure aux plus habitués.

Si la situation avoisinante est dangereuse (sur autoroute par exemple), ne tentez pas la réparation. Mieux vaut assurer votre sécurité en effet et faîtes alors appel à un dépanneur qui viendra remorquer votre véhicule. Si vous avez souscrit à une assistance auto et si votre contrat prévoit ce genre d’intervention (à vérifier car il arrive parfois que les crevaisons soient exclues), faîtes-y appel ! A moins de vouloir occuper votre temps à remplacer une roue ou avoir la fierté du travail fait soi-même, ne vous prenez pas la tête et faîtes intervenir votre assurance que vous avez payé.

Prévenir une panne d’essence, que faire ?

De nos jours ce type de panne peut aisément être évité puisque nos véhicules sont truffés d’électronique. Et notamment de diverses sondes, dont une concernant le niveau d’essence encore présent dans le réservoir de votre véhicule. Prévenir une panne d’essence est donc à portée de tout le monde. Mais néanmoins en raison d’une inattention, d’un voyant lumineux défectueux sur le tableau de bord ou parce que vous avez mal jugé la quantité d’essence encore disponible selon le nombre de kilomètre que vous aviez encore à parvenir, vous pouvez vous retrouver en pareille condition.

Il y a évidemment plus glorifiant comme situation. Devant tel problème vous avez le choix de soit vous rendre auprès de la station-service la plus proche et de revenir avec un bidon d’essence rempli. Soit de faire appel à un remorqueur qui déposera votre véhicule immobilisé à la station-service la plus proche. Pensez à vérifier que votre contrat d’assistance auto prévoit bien ce cas de figure. Ou du moins ne l’exclue pas explicitement. Si le témoin lumineux d’alerte s’est allumé concernant le niveau d’essence restant, pensez à lever le pied. Et à adopter une conduite souple afin de baisser au mieux votre consommation d’essence.

Que faire en cas d’erreur de carburant ?

Les erreurs de carburant restent encore trop courantes. Et le diesel ne fait pas bon ménage avec l’essence dans un réservoir de véhicule. Cela entraîne des disfonctionnements pouvant aller jusqu’à la destruction pure et simple du moteur. Ce qui entraîne bien évidemment des frais fort conséquents pour la remise en fonction de votre véhicule. Donc si vous vous rendez compte de cette erreur de carburant, surtout ne démarrez pas votre véhicule. Si vous remarquez que votre véhicule sursaute ou si vous entendez des bruits anormaux venant de sous le capot peu après avoir fait le plein à une station-service, arrêtez-vous immédiatement. En espérant que les dégâts ne sont pas déjà irréversibles. Appelez un dépanneur qui viendra remorquer votre véhicule auprès d’un garage. Celui-ci fera une vidange complète du réservoir et du circuit d’alimentation.

entretien auto panne

Et s’assurera qu’il n’y a pas de séquelles. En cas de simple vidange, vous vous en sortirez pour quelques centaines d’euros. Tandis que si le moteur est touché, vous en aurez pour plusieurs milliers d’euros. Donc si vous constatez une erreur de carburant, immobilisez le véhicule et ne roulez pas ou plus ! Même si votre garage n’est qu’à quelques centaines de mètres ! Si l’erreur de carburant ne vous est pas imputable et que c’est la station-service qui est à l’origine de cette erreur, il faudra intenter un recours contre la station-service fautive. Cela arrive parfois, mais très rarement bien évidemment, que les citernes aient été mal approvisionnées. Le diesel et l’essence peuvent par exemple avoir été intervertis. Il faudra cependant disposer d’un maximum de preuves pour que le recours puisse aboutir. Fort heureusement en pareille situation il est rare qu’un seul véhicule soit impacté. Une plainte groupée aura alors de meilleures chances de réussite.

Que faire en cas de batterie à plat ou comment prévenir ce genre de panne ?

Les problèmes de batterie sont parmi les demandes d’intervention dépannage les plus nombreuses et fréquentes. Notamment par temps froid. Si votre véhicule ne démarre pas la cause est à rechercher prioritairement dans la batterie. Outre les faibles températures, l’âge de la batterie est aussi un facteur prépondérant dans les éventuelles pannes qu’elle peut connaître. Néanmoins si ce n’est qu’un souci de panne de batterie, ne soyez pas inquiet. Un dépanneur pourra aisément relancer votre batterie en très peu de temps. Si vous disposez de l’outillage nécessaire vous pouvez d’ailleurs vous-même faire le nécessaire. Une seconde voiture en parfait état de marche, des pinces de démarrage pour batterie et vous pourrez recharger votre batterie.

Attention cependant à bien vous y prendre (suivez attentivement les guides), sous peine de décharger le véhicule dépanneur également. Une autre solution, moins commode et demandant plus d’effort, consiste à pousser la voiture sur quelques mètres. Avec un peu de réussite vous parviendrez à relancer le moteur. La batterie se rechargeant ensuite via l’alternateur. Faîtes ensuite un rapide check-up de la batterie auprès de votre garagiste. Peut-être est-il simplement temps de la remplacer…

Autres pannes les plus fréquentes

Et puis il y a d’autres pannes, plus mécaniques, qui nécessiteront davantage de compétences techniques et donc l’intervention d’un professionnel de la réparation automobile. Un entretien méticuleux chaque année du véhicule permet en général de prévenir ces pannes. Parmi celles-ci on peut relever entre autres les problèmes suivants :

Choisir son contrat de dépannage auto

A la recherche d'un contrat d'assistance dépannage auto au meilleur rapport qualité/prix ? Profitez gratuitement de nos comparateurs de tarifs. Trouvez rapidement la meilleure assistance dépannage.

VOIR LES TARIFS

Cela pourrait également vous intéresser :

Partagez cet article :