Partagez cet article :

Assurance auto temporaire

assurance auto temporaireUne assurance auto temporaire n’est généralement pas proposée en Belgique. La législation prévoit en effet qu’une contrat d’assurance auto a une durée de vie de minimum une année. Contrat qui, ensuite, est renouvelable tacitement chaque année, pour une nouvelle durée d’un an. Et ainsi de suite.

Hormis évidemment en cas de résiliation en bonne et due forme selon les termes prévus par la loi. Un contrat d’assurance de courte durée, pour un jour, une semaine ou un mois n’est donc pas possible. Si vous pensez néanmoins avoir besoin que d’une assurance auto temporaire, la question à se poser est « pourquoi » ? Pour quelles raisons ai-je besoin d’une assurance auto pour une si courte durée ? Des solutions alternatives peuvent en effet être envisagées selon le cas dans lequel vous vous trouvez.

Alternative à une assurance auto temporaire

Quelle est votre situation ?

Si vous pensez n’avoir besoin de votre véhicule que pour un temps déterminé, vous pensez qu’il peut être opportun de n’avoir recours qu’à une assurance provisoire. Peut-être envisagez-vous de revendre la voiture dans quelques mois à peine ? Peut-être n’en aurez plus l’utilité car vous bénéficierez bientôt d’une voiture de société ? Ou peut-être vous expatriez-vous dans un pays étranger ? Malheureusement dans ces exemples, aucune solution valable ne s’offre à vous.

Du moins aucune solution vous permettant de minimiser les coûts qu’engendre le fait de posséder un véhicule à votre propre nom. Le souci n’est pas tant au niveau de l’assurance auto. En effet, si vous n’avez plus l’utilité de la voiture à un moment donné, il vous suffit de procéder à la radiation de la plaque d’immatriculation. Le contrat d’assurance sera alors suspendu à la date de radiation. Et le trop perçu au niveau de l’assurance auto vous sera remboursée. Il en est de même au niveau de la taxe de circulation que vous devez payer annuellement pour votre véhicule à l’Etat Belge.

Décompte des frais et dépenses

Pour ces 2 postes de dépenses, vous n’avez donc à payer que le temps que vous avez réellement utilisé la voiture. En revanche certains autres frais ne pourront être récupérés. Et seront assimilés à des pertes non récupérables. Il s’agit tout d’abord des frais de plaque d’immatriculation et sa reproduction pour l’avant du véhicule. Le coût avoisine les 50 euros. L’autre frais dont le coût est bien plus élevé cette fois-ci se rapporte à la taxe de mise en circulation.C’est une taxe que vous devez payer lorsque la voiture est mise à votre nom. 

C’est une prime unique. A payer indépendamment que vous gardiez la voiture qu’une semaine, un mois ou … pendant 20 ans ! Le coût varie selon la puissance du véhicule. Il fluctue entre 61,50€ et près de 5000€. Selon la puissance du véhicule c’est donc un poste de dépense à ne surtout pas négliger. 

Et si vous habitez en Wallonie, sachez qu’une taxe éco-malus vous sera réclamée si votre voiture rejette plus de 146 gr de CO². La taxe à payer, selon le taux d’émission, varie entre 100€ et 2500€. C’est aussi un poste de dépense non récupérable.

Apposer une plaque temporaire sur sa voiture

Utiliser une plaque temporaire peut être une alternative à une assurance auto temporaire. Mais ce genre de plaque ne peut être utilisé que dans certains cas bien spécifiques. Et notamment quand il vous faut expédier votre véhicule récemment acheté à l’étranger. Aucune utilité à l’immatriculer en Belgique puisqu’il est destiné à l’exportation.

En tel cas, vous avez recours à une plaque temporaire (ou plaque transit). Ce genre de plaque se reconnaît à ses lettres blanches sur fond rouge. Le coût de la plaque s’élève à 75€ et en moyenne à 250€ en y incluant une assurance auto standard. La validité est de 30 jours maximum. Il existe les plaques débutant par la lettre X, destinée à l’exportation du véhicule en dehors de la Belgique. Et les plaques débutant par la lettre W pour les personnes qui font un séjour temporaire en Belgique.

Apposer une plaque garage sur sa voiture

Les plaques garage dans le langage courant sont des plaques commerciales destinées exclusivement au personnel travaillant dans un garage. En tant que particulier vous ne pouvez donc y avoir recours. Ce type de plaque débute par la lettre Z (lettres vertes sur fond blanc). Et ne permet pas de rouler en dehors de la Belgique. Peu d’intérêt donc pour ce type de plaque en dehors des garagistes qui s’en servent pour l’apposer sur de nouveaux véhicules en vue de leur essai (plaque essai). Ou encore pour « tester » des véhicules sous leur garde. Il existe toutefois une situation où vous pourriez demander à un garage de mettre une plaque garage sur votre voiture. C’est le cas si la voiture en votre possession n’est pas immatriculée encore à votre nom et que vous souhaitez justement y procéder. Si vous ne possédez pas de formulaire de demande d’immatriculation nécessaire à ce type de démarche, ce genre de plaque vous permettra de l’obtenir après avoir réussi un passage au contrôle technique.

A lire aussi :

Partagez cet article :
Fermer le menu