Partagez cet article :

Assurance équipement du cycliste

Une assurance équipement du cycliste peut être souscrite dans une assurance vélo. C’est l’une des options généralement proposées par les compagnies d’assurance, aux côté de l’assurance soins de santé du cycliste, dépannage et omnium vélo. Cette option peut aussi être incluse par défaut dans l’assurance soins de santé du cycliste. Pensez donc à vérifier les conditions de votre contrat.

Intérêt d’une assurance équipement du cycliste

Le port d’un casque, d’un survêtement auto-réfléchissant ou de vêtements de sécurité, bien que fortement conseillé, n’est pas obligatoire en Belgique. En cas de chute, cela peut vous éviter de vilaines blessures. Voire même vous sauver la vie en cas d’accident grave.

assurance équipement du cycliste

Libre à chacun cependant de se munir d’équipement, spécifique ou non, au cycliste pour accroître sa sécurité à bord d’un vélo. Si vous êtes impliqué dans un incident et que vos équipements de cycliste sont endommagés, qui va vous les rembourser ou du moins vous indemniser ? Cela dépendra naturellement des circonstances.

Assurance Vélo

Circonstances d'intervention

Si vous êtes en droit (donc non fautif), c’est le tiers responsable de l’accident qui devra vous indemniser. Encore faut-il bien évidemment que cette personne responsable puisse être identifiée. Si vous êtes en tort (donc responsable de l’accident), vous ne pourrez prétendre de quiconque une indemnisation fort logiquement. Même constat si vous êtes seul impliqué ou seul concerné par l’incident (en cas de chute par exemple).

Donc hormis si un tiers responsable peut être identifié et a été reconnu responsable, les frais relatifs à vos équipements endommagés seront à votre charge. Et c’est là donc qu’une garantie de ce type peut être intéressant. Bien évidemment vous pouvez vous considérer comme un conducteur expérimenté à la conduite défensive mais personne n’est à l’abri d’un accident qui est par définition imprévisible et aux conséquences inconnues.

But d'une assurance pour l'équipement du cycliste

Une assurance équipement du cycliste peut donc vous être d’une aide financière afin de minimiser les conséquences d’un éventuel accident. Cette garantie peut parfois être souscrite, moyennant un léger supplément au contrat de base ou plus généralement est incluse à l’assurance protection du cycliste en cas de souci de santé. Si le cycliste est blessé, on part en effet du principe que des équipements seront endommagés aussi (vêtements, casque, jambières, chaussures, etc…).

assurance casque cycliste

Calcul de l’indemnité due au cycliste

L’équipement du cycliste est assuré à concurrence d’un montant maximal prévu par le contrat. Par exemple 250€ maximum. La compagnie d’assurance réclamera les photos des équipements endommagés et les factures d’achat de ces biens. Ou du moins une estimation conforme (date d’achat, prix d’achat, marque/modèle, etc…). Sur cette base l’indemnité pourra alors être calculée soit en valeur réelle, soit en valeur agréée. La valeur réelle sera la valeur de remplacement de ces biens. Si votre casque a 2 ans d’âge vous ne toucherez logiquement pas sa valeur à neuf. Une proposition chiffrée tenant compte de sa vétusté de 2 ans vous sera alors proposée.

Libre à vous de négocier ce montant. La valeur réelle quant à elle ne laisse en revanche pas place à la négociation puisque c’est le contrat qui définira les modalités de remboursement. L’équipement perdra ainsi une certaine valeur chaque mois ou année (éventuellement assorti d’une 1ère période sans perte de valeur). Par exemple, la première année l’équipement garde sa totale valeur. Et à partir de la seconde année 20% seront déduits par année entamée jusqu’à un maximum de 60%. A concurrence bien évidemment du seuil d’intervention maximal (250€ pour reprendre notre exemple). Chaque assurance est bien évidemment libre de fixer ses propres modalités.

Cela pourrait également vous intéresser :

Partagez cet article :