Partagez cet article :

Pourquoi souscrire à une ?

Souscrire à une assurance vélo n’est en aucun cas pas une obligation. Mais ce type d’assurance peut tout de même vous être d’une grande utilité. D’autant que l’on assiste actuellement à une recrudescence de l’usage du vélo. On pourrait même être tenté de dire que le vélo est parti à la conquête des villes avec la bénédiction des politiques et des diverses administrations. Au grand dam d’ailleurs des automobilistes qui voient les largeurs de chaussée se restreindre au profit de pistes cyclables de toutes sortes. Le tendance n’est pas prête à fléchir … Et c’est à ce prix que le vélo sera de plus en plus adopté par les citoyens.

La montée en puissance et la relative démocratisation des vélos électriques viennent appuyer ces faits. Selon de récentes études, les freins à la pratique du vélo sont un sentiment d’insécurité, le manque d’aménagement et trop de véhicules motorisés. Les politiques mettent donc tout en œuvre pour satisfaire et ramener les gens à enfourcher leurs vélos. Les assureurs pour leur part y voient une opportunité. Et proposent donc des assurances destinées à couvrir les cyclistes et leur matériel (vélo + équipement de cycliste). Voyons les situations où le fait de souscrire à une assurance vélo pourra vous être bénéfique.

pourquoi souscrire à une assurance vélo

Souscrire à une assurance vélo pour vous couvrir en cas d’accident

Situation où vous êtes en droit dans l’accident

En cas d’accident avec votre vélo, plusieurs situations peuvent se présenter. Dans tous les cas, que vous soyez la victime ou le responsable de cet accident, des dommages seront à déplorer. Et une indemnité pour réparer ces dommages ou les compenser sera exigée (du point de vue de la victime) ou souhaitée (du point de vue du fautif).

Assurance Vélo

Selon la situation dans laquelle vous vous trouvez plusieurs assurances peuvent intervenir. Par exemple si vous êtes en droit (la victime dans l’accident), un recours contre le tiers jugé responsable devra être effectué. L’intervention d’un avocat ou d’une aide juridique sera alors appropriée. Si vous avez souscrit à une assurance RC Familiale, une sera le plus souvent incluse dans le contrat. Et vous y ferez appel pour vous aider dans vos démarches.

Situation où vous êtes en tort dans l’accident

Si vous êtes en tort (celui à cause duquel l’accident est survenu), les choses se compliquent légèrement. Les dégâts occasionnés à autrui devront être soit payé par vous-même. Soit être pris en charge par l’assurance familiale qu’il est fortement recommandé de souscrire. A l’exception toutefois de l’éventuelle franchise qui restera à votre charge si le contrat d’assurance familiale en prévoit une.

Un moindre mal s’il s’agit d’un accident grave avec des indemnisations fort élevées. Et n’allez pas croire qu’à vélo il ne peut pas y avoir d’accident grave ! Imaginez la scène : un vélo ne cède pas la priorité, la voiture arrivant vous évite, perd le contrôle, heurte un piéton et finit dans une façade. Le vélo est fautif, imaginez un peu les frais que cette erreur peut engendrer. Si le cycliste est fautif, aucune tierce personne ne peut intervenir pour ses propres dommages.

Idem si la personne responsable du méfait n’a pu être identifiée ou si vous êtes seul en cause. En tombant par mégarde dans un ravin par exemple. C’est là que des assurances (certes optionnelles) mais bien utiles peuvent vous aider. Souscrire à une assurance vélo permettra ainsi de couvrir votre vélo (par une omnium). Ainsi que pour le cycliste (pour ses frais soins de santé et son équipement).

Souscrire à une assurance vélo en cas de vol de votre vélo

Certains vélos (notamment les électriques mais aussi certains vélos plus haut de gamme) peuvent coûter plusieurs centaines d’euros, voire plusieurs milliers. Il serait rageant qu’on vous le vole et de voir ainsi disparaître votre argent longuement économisé pour l’achat dudit vélo. Une assurance contre le vol de votre vélo sera alors idéalement la bienvenue. En cas de vol une indemnisation sera ainsi prévue en cas de souscription à une telle assurance selon le principe d’indemnisation prévu au contrat. Le montant que vous recevrez dépendra généralement de l’âge du véhicule au moment du vol.

Indemnité dégressive au fil des années avec une possible absence de perte de valeur les 1ers mois ou les quelques premières années. Différents documents vous seront normalement réclamés avant de percevoir l’indemnisation. Notamment : plainte auprès de la police, facture d’achat de votre vélo, usage d’un cadenas de qualité et mise à disposition des clefs.

Dégâts accidentels à votre vélo

Si vous êtes en tort dans un accident ou si vous ne connaissez pas l’identité du vandale ayant abîmé votre vélo, le recours à une assurance « dégâts matériels » (inclus dans une omnium) sera le bienvenu. Déduction faite de l’éventuelle franchise, les dégâts à votre vélo seront pris en charge par votre assurance vélo.

Si les dégâts sont considérables, la souscription à cette forme d’assurance vélo sera salvatrice. Attention cependant que seuls les dommages accidentels sont pris en charge. Les dégâts intentionnels ou dus à l’usure normale du vélo ne seront ainsi pas remboursés (par ailleurs bien souvent inférieurs à la franchise prévue par le contrat).

En cas de panne de vélo sur la route, pensez à souscrire à une assurance vélo

Une garantie d’assistance vélo peut aussi être souscrite le plus souvent. Celle-ci interviendra si vous vous retrouvez immobilisé avec votre vélo. Un dépanneur viendra ainsi vous aider à remettre en état votre vélo ou le remorquera jusqu’à votre domicile (ou chez le marchand-réparateur). Vous serez (vous-même et vos accompagnants) raccompagnés également à votre domicile si cela s’avère nécessaire.

Un souci sur la route n’est pas si anodin que cela y paraît. Imaginez une crevaison, une chaîne brisée ou un vélo tordu suite à une mauvaise chute. Impossible de poursuivre votre route, vous serez ainsi pris en charge par l’assistance vélo. Une extension (ou en inclusion) peut être prévue pour l’étranger également.

Cela pourrait également vous intéresser :

Partagez cet article :