Partagez cet article :

RC familiale et assurance vélo, complémentaire ou doublon ?

Le fait de disposer de ces deux assurances (RC familiale et ) est-il judicieux ? Ces deux assurances ne font-elles pas double emploi l’une avec l’autre ? Ou au contraire sont-elles complémentaires ? Voilà une question qui peut vous intéresser en tant que cycliste.

Le fait de souscrire à des assurances pèse inévitablement sur votre budget. Et donc il est important de connaître l’utilité réelle de ces contrats d’assurance dès à partir du moment où vous enfourchez votre vélo.

Utilité d’une en tant que cycliste

Une assurance RC Familiale a pour but de vous assurer pour les accidents qui se déroulent dans le cadre de votre vie privée. Le but premier de cette assurance est d’indemniser les tiers auxquels vous auriez causé des dégâts suite à un fait de la vie privée. Cela inclut donc aussi les dégâts que vous pourriez causer avec votre vélo.

Imaginez que vous roulez à vélo et que vous heurtez malencontreusement un piéton qui tombe et se blesse. Vous ne respectez pas l’un des aspects du Code de la Route et vous êtes responsable d’un accident avec un autre véhicule. Dans ces situations votre assurance familiale interviendra pour les dégâts causés aux victimes. Seule l’éventuelle franchise prévue par votre contrat d’assurance restera alors à votre charge.

Assurance Vélo

rc familiale et assurance vélo, complémentaire ou doublon

Les frais pouvant très rapidement monter (notamment en cas de dommages corporelles), cette assurance peut littéralement sauver votre portefeuille. Pour un coût moyen d’une 100aine d’euros par an, mieux vaut en effet y souscrire. Et ceci d’autant plus que ce type de contrat inclut généralement aussi une assistance juridique. Nous venons d’évoquer les situations où vous seriez fautif mais dans le cas où vous êtes la victime, cette assurance juridique vous aidera à entamer un recours envers le responsable de l’incident. Et vous assistera donc dans les diverses démarches afin d’obtenir le juste dédommagement relatif à cet accident.

En tant que cycliste il est donc primordial de souscrire à une assurance RC familiale. Assurance qui interviendra donc aussi dans plusieurs autres situations de votre vie privée. Par exemple alors que vous êtes piéton ou simple citoyen imparfait qui peut commettre par inadvertance une erreur à un moment de sa vie.

Utilité d’une en tant que cycliste

Nous avons vu l’intérêt d’une assurance RC Vie Privée et pour faire simple, une assurance vélo sera utile pour toutes les situations dans lesquelles une assurance familiale ne peut intervenir ! Si vous êtes en droit et que le tiers responsable a pu être identifié, pas de souci un recours contre lui sera entamé. Mais si c’est vous qui êtes en faute !

Ou si vous êtes tout simplement seul en cause ! Ou si les dommages sont dû à un fait fortuit ou extérieur (vandalisme par exemple). Par exemple vous refusez une priorité à une auto et vous vous retrouvez à terre. Blessé et le vélo bon à jeter à la poubelle. Le fait d’avoir souscrit à une assurance vélo vous permettra d’être indemnisé si vous avez choisi les bonnes options. Différentes formules ont été créées par les compagnies d’assurance pour parer à ces divers manques. Une assurance dégâts matériels pour couvrir le vélo de ses dommages accidentels. Une assurance cycliste pour couvrir les frais médicaux que le cycliste pourrait devoir supporter au cas où il serait blessé.

Et une assistance vélo au cas où vous seriez immobilisé avec votre vélo ou si vous êtes dans l’incapacité de poursuivre votre route. Par ex : accident, crevaison, problème mécanique ou même électronique dans le cas des vélos électriques. Si vous êtes seuls en cause c’est le même principe (chute malencontreuse entre autres). Une assurance vol du vélo peut également être souscrite. A vous de savoir quels sont vos réels besoins personnels qui dépendront de votre pratique, occasionnelle ou intensive, du vélo.

Complémentarité de l’ et

Assurance RC Familiale et sont donc parfaitement complémentaires. Et ne font donc nullement double emploi ! Aucune de ces deux assurances n’est légalement obligatoire mais une assurance familiale est fortement recommandée. Si un incident (par définition imprévisible, non souhaité et aux conséquences inconnues) devait se produire vous auriez au moins la garantie de ne pas devoir débourser des sommes importantes aux victimes pour réparer vos erreurs. Seule l’éventuelle franchise prévue par le contrat serait en effet à votre charge.

Un moindre mal quand l’on sait avec quelle rapidité les frais peuvent grimper (notamment s’il y a des blessés). Concernant l’intérêt d’une assurance vélo, tout dépendra de votre profil de cycliste. Bien évidemment si vous ne faîtes qu’une fois ou deux du vélo par an, dans des zones boisées munies de pistes dédiées, il sera peu intéressant de souscrire à une telle assurance.

Mais si ce vélo est votre moyen de locomotion principal et que vous êtes amené à circuler fréquemment dans des zones embouteillées de voiture, il sera recommandé d’y souscrire. Si votre vélo vous a coûté une belle somme d’argent (certains vélos coûtent plusieurs milliers d’euros) aussi (en pensant alors à l’assurer contre le vol). Pour le reste c’est à vous de juger en votre âme et conscience si une telle assurance est judicieuse. Et si financièrement vous êtes prêt à supporter aisément les éventuels aléas de la vie (accident, vol, dégâts divers, etc…).

Cela pourrait également vous intéresser :

Partagez cet article :