Partagez cet article :

Utiliser une dashcam, est-ce utile en cas d’accident de la route ?

dashcam accident autoUne dashcam ou caméra embarquée ou encore caméra de tableau de bord est une petite caméra qui est installée dans une voiture. Elle est destinée à enregistrer ce qui se déroule sur la route. Est donc enregistré sur la vidéo tout ce que le conducteur voit lui-même de son point de vue, en face de lui. 

En cas d’accident, la dashcam aura donc enregistré ce qui s’est passé. Et notamment le déroulement de l’accident du point de vue de la voiture qui a installé ce matériel. De quoi apporter une preuve de votre innocence. Et par conséquent de la culpabilité du tiers à qui vous attribuez la responsabilité de l’accident.

Une dashcam peut-elle être acceptée comme élément de preuve suite à un accident auto ?

Une vidéo de dashcam constitue une preuve du déroulement d’un accident. Du moins partiellement. Mais il y a un cadre juridique tout autour qui peut poser cependant problème pour que la preuve soit légalement acceptée. En définitive seul un juge pourra apprécier la valeur de cette preuve si elle n’est pas acceptée par la compagnie adverse. Si vous disposez d’une telle vidéo, n’hésitez pas bien évidemment à la transmettre à votre propre assureur auto. Celui-ci la visionnera et vérifiera s’il peut valablement en faire usage. En cas de recours auprès de l’assurance du tiers responsable, la vidéo pourrait leur être montrée en cas de contestation.

Libre à eux d’accepter cette vidéo comme élément de preuve. Mais s’il est clairement démontré et établi à l’aide de cette vidéo que la partie adverse est fautive, l’assureur adverse ne devrait avoir pour sa part aucun intérêt à faire durer la gestion de ce sinistre. Et à ne pas vous indemniser. L’assureur adverse prendrait-il le risque d’être assigné en justice auprès d’un tribunal ? Avec le résultat que l’on peut aisément deviner si le juge reconnaît la vidéo comme élément de preuve ? Et prendre à sa charge les frais de procédure qui peuvent très rapidement grimper ? Peu probable en effet. Donc même si une dashcam ne peut pas automatiquement être considérée comme un preuve indiscutable, elle sera très certainement prépondérante pour obtenir gain de cause dans un sinistre auto.

Précaution à prendre vis-à-vis d’une caméra embarquée

En Belgique, vous avez parfaitement le droit d’installer ce genre d’équipement dans votre voiture. Ce n’est toutefois pas le cas dans tous les pays, donc assurez-vous en avant de partir à l’étranger. Respectez les conditions légales d’utilisation de la dashcam. Et notamment les règles se rapportant au respect de la vie privée. N’envisagez par exemple pas de poster publiquement une vidéo sur un réseau social. Sachez en outre que l’installation de cette caméra ne vous dédouane pas de l’obligation d’établir une déclaration d’accident en cas d’accident. Idéalement via un constat d’accident. Ou via PV de Police si les circonstances l’exigent.

A lire aussi :

Partagez cet article :
Fermer le menu