Partagez cet article :

Assurance habitation locataire

En tant que locataire, vous avez probablement été contraint de souscrire à une assurance habitation locataire pour le logement que vous louez. Et ceci en vue de couvrir votre responsabilité locative.

Une assurance habitation en tant que locataire est-elle obligatoire ?

Cette exigence est le plus souvent renseignée dans le contrat de bail que vous avez signé avec le propriétaire. Ou auprès de la société de logement. En guise de preuve, une copie du contrat et/ou une preuve de paiement de l’échéance annuelle vous sera généralement réclamée lors de la signature du bail. Voire annuellement. Cette assurance habitation locataire a pour but de couvrir votre responsabilité civile. Par exemple au cas où vous seriez responsable de dommages causés au logement que vous occupez.

assurance habitation locataire

Déduction faite de la franchise restant à votre charge, le propriétaire sera ainsi indemnisé des dégâts que son bien immobilier pourrait subir, de par votre faute. En cas de sinistre, il faut donc pouvoir identifier la cause du sinistre et à qui incombe la responsabilité. Selon la réponse, les dommages seront pris en charge soit via l’assurance habitation du locataire, soit via celle du propriétaire si la faute n’incombe pas au locataire.

Exemples d’intervention de l’assurance habitation locataire

Voici quelques exemples pour lesquels l’assurance habitation locataire peut intervenir :

  • Un court-circuit d’origine inconnue débute dans les parties communes d’un immeuble. C’est l’assurance propriétaire du de la copropriété qui interviendra.
  • Une bougie dans votre appartement est à l’origine d’un incendie généralisé dans l’immeuble. L’immeuble voisin est également partiellement touché. C’est l’assurance locataire qui intervient.
  • Vous laissez le robinet ouvert et cela entraîne des dégâts par les eaux à votre sol, ainsi qu’au plafond du voisin en dessous de vous. L’assurance locataire interviendra.
  • Une canalisation éclate sans raison et entraîne de l’humidité dans les murs et éventuellement chez les voisins. L’assurance propriétaire interviendra.
  • Un arbre tombe sur votre logement. L’assurance propriétaire interviendra, avec possible recours envers le propriétaire de l’arbre si un défaut de maintenance peut lui être reproché.

But d’une assurance habitation prise par un locataire

Ces exemples peuvent paraître anodins et sans grandes conséquences mais imaginez que la responsabilité d’un incendie vous soit imputable. Par exemple une friteuse qui prend inopinément feu. Et que les dégâts soient considérables, à votre logement, à l’immeuble et peut-être même aux appartements ou maisons voisines. Imaginez-vous les frais que cela entraînerait ! Et si vous n’avez aucune assurance sur laquelle vous reposer ?

Vous voilà endetté à vie, avec aucune possibilité d’épargne. De quoi ruiner une vie … En complément de votre assurance habitation locataire, il est vivement recommandé de souscrire également à une assurance pour le contenu. Libre à vous ensuite de ne couvrir le contenu que pour les périls de base (incendie et périls connexes, tempête, grêle, pression de la neige et de la glace, dégâts des eaux, bris de vitres, catastrophes naturelles). Ou d’inclure également le vol de ce même contenu.

Cela pourrait également vous intéresser :

Partagez cet article :