Partagez cet article :

Changer d’assurance auto

changer d'assurance autoDiverses raisons peuvent vous pousser à changer d’assurance. Un mécontentement, un désaccord ou simplement le fait d’avoir trouvé un assurance identique à un tarif moins élevé. Mais vous ne pouvez changer d’assurance ainsi, du jour au lendemain, sur un coup de tête ! Une assurance auto est régie par des règles strictes. Ainsi qu’une une législation à laquelle tant les assurés que les assureurs doivent se conformer. 

Une assurance auto a une durée légale d’une année. Cela signifie donc qu’en souscrivant à une telle assurance, vous êtes lié à la compagnie d’assurance pendant une année. Au minimum car ce type de contrat d’assurance est renouvelable tacitement d’année en année. Concrètement, cela sous-entend qu’hormis une demande expresse et motivée de votre part, le contrat d’assurance auto sera reconduit chaque année. Pour une nouvelle période d’un an.

Formalités nécessaires pour changer d'assurance auto

Pour pouvoir stopper le contrat et changer d’assureur, vous devrez donc effectuer des formalités bien spécifiques. A savoir, envoyer un courrier de résiliation au minimum 3 mois et 1 jour avant la date d’échéance annuelle de votre contrat. La date d’échéance est la date d’anniversaire ou de renouvellement de votre contrat d’assurance. Pour être valable, l’envoi du courrier devra en outre être fait par voie recommandée ! 

Si le délai de 3 mois et un jour n’est pas respecté, le contrat sera renouvelé auprès du même assureur pour une nouvelle année. Et le contrat ne sera résilié qu’à partir de l’année suivante. A noter qu’en cas de changement d’assurance et au cas où vous avez déjà souscrit à un nouveau contrat auprès d’un autre assureur, ce dernier se chargera généralement de faire pour votre compte les démarches de résiliation de votre contrat existant. Et cela gracieusement !

Prétextes pour résilier son assurance auto

 Notez que certaines autres occasions peuvent servir de prétexte pour changer d’assurance auto. Bien que cela ne soit pas les situations les plus fréquemment rencontrées, sachez qu’elles existent. En cas de sinistre par exemple, vous pouvez choisir de résilier votre contrat endéans le mois que l’assureur vous ait prévenu du paiement. Ou du refus de paiement de l’indemnité. La résiliation prend alors effet 3 mois après la date de réception du courrier de résiliation. 

En cas de modification unilatérale des tarifs ou des conditions du contrat, vous avez le droit de ne pas accepter. Et alors de demander l’annulation de votre contrat en raison de ce motif. Sachant que vous ne disposez que d’un délai imparti pour réclamer la résiliation, celle-ci ne pourra prendre effet au plus tôt à la date d’échéance annuelle du contrat. Ou au plus tard 1 mois après l’envoi du courrier si l’échéance annuelle est dépassée. 

Enfin, situation peu fréquente, il peut arriver notamment suite à un changement de véhicule, que la nouvelle tarification proposée ne soit pas cohérente au vu de la diminution ou de l’aggravation du risque assuré. El tel cas, si l’incohérence est manifeste, vous pouvez réclamer l’annulation du contrat au cas où vous ne trouveriez pas de solution satisfaisante. La résiliation prenant alors effet 1 mois après l’envoi du courrier recommandé.

A lire aussi :

Partagez cet article :
Fermer le menu