Partagez cet article :

Insatisfait de son assurance, comment déposer plainte chez son assureur ?

insatisfait de son assuranceSi vous êtes insatisfait de votre assurance ou en litige avec votre assureur, vous pouvez décider de porter plainte ou d’introduire une réclamation. Cette insatisfaction qui mène au dépôt d’une plainte peut trouver son origine à bien des niveaux. Mais plusieurs motifs reviennent fréquemment en tête de liste. C’est notamment le cas lorsque le client subit une hausse de tarif qu’il juge injustifiée. En cas de résiliation de son contrat qu’il conteste, notamment au niveau de son motif. Ou encore lorsqu’il doit faire face à un refus d’intervention ou une exclusion suite à un sinistre. Le dernier motif le plus fréquemment rencontré se rapporte bien évidemment à l’argent. Et au montant des indemnités payées suite à un sinistre

Les plaintes sont en perpétuelle augmentation depuis plusieurs années. Non pas que les compagnies d’assurance deviennent de plus en plus malhonnêtes mais simplement en raison du fait que la population est davantage renseignée. Les sites d’informations se multiplient sur Internet. Même à la télévision/radio, des émissions de défense des consommateurs voient de plus en plus le jour avec les effets pervers que l’on retrouve habituellement dans notre société. Notamment un exposé sensationnaliste des cas. Voire même parfois une exagération pour faire grimper les audiences. Mais justifié ou non, les gens ne veulent plus se faire berner. Ils se renseignent, se défendent et sont de plus en plus exigeants. Autrement dit, les consommateurs veulent efficacement faire valoir leurs droits de consommateur. Et ils ont raison !

Comment introduire une plainte si vous êtes insatisfait de votre assurance ?

Si vous estimez que vos intérêts n’ont pas été valablement défendus par votre compagnie d’assurance et que vous vous estimez lésé et insatisfait de votre assurance, il y a lieu de ne pas laisser la situation en l’état et d’ouvrir le dialogue. Le premier réflexe est donc de prendre contact avec votre assureur. Un complément d’information ou des justificatifs peuvent la plupart du temps aider à solutionner le problème. Le dialogue est votre première arme. Et la voie la plus directe. 

Sachez en outre que votre assureur n’a aucun intérêt à ce que vous soyez mécontent. Outre un client insatisfait qui peut éventuellement lui ramener de la mauvaise publicité, cela lui procure un excédent de travail. Dans tous les cas, travaillez par écrit pour garder un maximum de preuve de vos échanges. Pour officialiser la plainte, n’hésitez pas à adresser votre plainte par courrier recommandé. Et à lui adresser un maximum de documents pour appuyer votre revendication.

Faire appel à son assurance juridique

Au cas où vous n’auriez pas eu la réponse escomptée et que vous maintenez être dans votre bon droit, voyez si vous pouvez faire appel à votre assurance protection juridique. Référez-vous tout d’abord aux conditions générales dudit contrat. Et vérifiez si vous pouvez y faire appel. Cela dépendra en réalité du type de contrat que vous avez souscrit. 

Est-ce un contrat de base ou une formule étendue. Dans la formule de base les litiges contractuels sont exclus généralement. Donc en cas de problème relatif à l’application de votre contrat (résiliation du contrat, intervention de votre assurance omnium, etc…), vous ne pourrez compter sur eux. En revanche si le litige porte sur quelque chose de non contractuel, n’hésitez pas à faire appel à eux. Ce sera le cas en cas de discussion ou contestation par rapport à un sinistre avec un tiers. Par exemple : responsabilités, montant de l’indemnité, désaccord avec l’expert automobile, etc…

Faire appel à une association de défense des consommateurs

Test-Achats est le principal organisme qui défend les intérêts des consommateurs. Vous pouvez leur soumettre un litige et dans la mesure de leurs possibilités vous recevrez une aide administrative et/ou juridique de leur part. Au cas où vous estimeriez que la loi n’a pas été respectée par la société d’assurance (publicité mensongère, pratique déloyale ou frauduleuse), vous pouvez signaler les faits auprès du FSMA. Cet organisme est L’Autorité des Services et Marchés Financiers. Aucune aide directe à obtenir de leur part mais si votre plainte s’avérait exacte, l’assureur serait sanctionné.

Introduire une plainte via l’Ombudsman des Assurances

L’Ombudsman des Assurances est un organisme officiel reconnu par le SPF Economie. C’est le seul service reconnu compétent en Belgique pour les litiges en assurance. Davantage que Test-Achats qui est multi-domaines, ici vous avez affaire à du personnel qualifié principalement au niveau de l’assurance. Le service proposé est entièrement gratuit. 

Cet organisme intervient pour tout litige lié au fonctionnement d’un contrat d’assurance, contre une entreprise d’assurances, un intermédiaire ou Datassur et pour lesquels le droit belge est d’application. Après analyse du dossier, une solution amiable tâchera d’être trouvée si vous être dans votre bon droit. Ou à l’inverse un avis argumenté vous sera communiqué. A noter que l’Ombudsman ne peut pas intervenir toutefois dans certains cas. Notamment si une procédure judiciaire est en cours, si le droit étranger est d’application, s’il s’agit d’un litige n’impliquant pas un consommateur ou bien une entité ayant une juridiction légale plus élevée.

A lire aussi :

Partagez cet article :
Fermer le menu