Partagez cet article :

Être préparé en cas d'accident

Etre préparé ven cas d’accident implique de se renseigner et d’appliquer plusieurs conseils.

Liste de conseils afin d'être préparé en cas d'accident

Avoir un formulaire de constat d'accident dans votre véhicule

Etre prêt en cas d'accident autoIdéalement, veillez même à en avoir plusieurs. Peut-être y a-t-il plusieurs véhicules impliqués lors de l’accident et il conviendra d’établir autant de constat d’accident qu’il y a de véhicules sinistrés. 

Bien que rare et très malheureuse, la probabilité d’avoir un second accident dans la même journée ne peut pas être exclue. Et autant avoir un exemplaire francophone du constat amiable d’accident que vous pouvez, si besoin, mettre en parallèle de celui utilisé par la partie adverse qui sera peut-être dans une langue que vous ne maîtrisez pas. 

En sachant que le constat d’accident est identique dans chaque pays européen. Si par exemple, la partie adverse vous demande de cocher une case particulière du constat d’accident, vérifiez bien la traduction. Et ne validez que si vous êtes d’accord.

Avoir de quoi écrire

Ayez idéalement un stylo à bille pour que ce que vous annotiez sur le constat d’accident soit parfaitement retranscrit sur la copie carbone au verso de ce même constat d’accident. Si la carbone n’a pas pris, prenez une photo du document original à l’aide de votre smartphone. 

Dans tous les cas, veillez à ce que l’écriture soit parfaitement lisible. N’hésitez en outre pas non plus à vérifier que les coordonnées de la partie adverse soit déchiffrable. Au besoin, réclamez copie de la carte d’identité et de la carte verte

Dernière recommandation afin d’être préparé en cas d’accident, pensez à pré-remplir votre partie personnelle sur le constat d’accident. Notamment l’identité du preneur d’assurance, le nom de votre assureur, les référence de votre assurance RC Auto et les caractéristiques de votre véhicule. Ce sera autant de données à remplir et autant de stress en moins lors de la rédaction du constat d’accident.

Disposer du matériel de sécurité nécessaire

Il s’agit notamment des gilets de sécurité fluorescents qui sont dorénavant obligatoires. Et que vous devez endosser si vous êtes bloqué sur la route et que votre véhicule ne peut être mis à l’abri. 

Voyez si vous avez également un triangle de sécurité, que vous apposerez sur le route à une distance respectable pour prévenir les autres usagers de la route de la dangerosité de la situation. 

Et ne partez évidemment jamais sans votre téléphone ! Celui-ci vous sera utile pour prévenir les urgences, si nécessaire. Mais aussi les services de police, vos proches, votre assureur ou un remorqueur. Pensez à prendre des photos de la scène de l’accident sous plusieurs angles, que vous transmettrez à votre compagnie d’assurance.

Pourquoi se préparer à un éventuel accident ?

Un accident est par définition un événement imprévisible et non souhaité. Ce qui veut dire que le jour où vous devrez malheureusement faire face à ce type de situation, vous allez très probablement être passablement énervé, ou stressé, ou choqué.

Rare sont en effet les personnes à rester de marbre face à un tel choc émotionnel. Mieux vaut donc être préparé le mieux possible en cas d’éventuel accident. Afin de pouvoir gérer au mieux la situation. Pour ne pas faire de bêtise qui pourrait se retourner contre vous ultérieurement. Ou encore afin d’éviter la crise de panique et le trou noir qui vous font perdre pied.

A lire aussi :

Partagez cet article :
Fermer le menu