Partagez cet article :

Assurance conducteur moto

Une assurance conducteur moto est nécessaire pour couvrir les dommages corporels du motard au cas où sa responsabilité dans un accident serait engagée. Ou s’il est seul en cause. S’il est en droit dans un accident, c’est bien évidemment l’assurance du tiers qui prendra tous ces frais en charge.

L’assurance conducteur moto est une assurance facultative et complémentaire de l’assurance RC Moto qui pour sa part n’intervient que vis-à-vis des victimes dans un accident dont vous seriez la cause.

assurance conducteur moto

But de l’assurance conducteur moto

Il n’est pas rare en cas d’accident de la route que le conducteur soit blessé. Et ce constat est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit d’un conducteur de moto ! Ceux-ci, sous l’effet du choc lié à la collision, se retrouve bien souvent à terre. S’ensuit des dommages corporels bien plus fréquents que ne pourraient subir les conducteurs d’une voiture qui sont bien mieux protégés de par l’habitacle de la voiture et les systèmes de sécurité dont elle est équipé. Ceinture de sécurité, airbags, etc…

L’assurance de base pour une moto est la RC Moto. Cette garantie sert à indemniser les dommages matériels et corporels occasionnés aux tiers personnes considérées victimes de cet accident. Le conducteur ainsi que les passagers du véhicule victime seront indemnisés. De même que les victimes innocentes telles que des piétons impliqués dans l’accident (parfois indirectement). Ou même les passagers de la moto responsable de l’accident.

En définitive seule le conducteur fautif est privé de toute indemnisation pour ses frais soins de santé ! C’est là qu’intervient l’assurance optionnelle assurance conducteur moto. Cette garantie vient donc combler ce manque. Elle permet au motard d’être indemnisé pour ses dommages corporels au cas où il serait en tort dans un accident. Au besoin cette assurance peut également fournir une avance au cas où la responsabilité du tiers fautif venait à être retardé. En présence d’un PV de Police par exemple.

Les motards connaissent les risques liées à l’utilisation de leur moto. La souscription à une telle assurance est donc plus que recommandé ! Et devrait même être une exigence de leur part en cas de souscription à une assurance moto.

Les formules d’assurance conducteur moto proposées

Deux formules sont le plus souvent proposées. La formule forfaitaire et indemnitaire. Cette dernière forme d’indemnisation est à privilégier tant que possible. Les indemnisations y sont en effet plus complètes, notamment en cas de graves blessures et séquelles.

Formule forfaitaire

Tout est repris dans les conditions générales de cette assurance. Il suffit donc de vous y référer afin de connaître les montants auxquels vous pouvez prétendre en cas d’accident et de dommages corporels. Un capital est ainsi prévu en cas de décès ou d’invalidité temporaire / permanente. Concernant les frais médicaux (frais d’hôpitaux, d’honoraires de médecin, de médicaments, de pertes de revenu, etc…), un montant maximal sera accordé au blessé sur présentation des justificatifs.

Le souci en cas de grave accident et complications, c’est que ce montant peut s’avérer insuffisant. Pensez donc à vérifier si le montant maximal d’intervention vous satisfait. En tenant compte que l’on néglige très souvent le montant des frais de santé qui peuvent grimper très rapidement.

Formule indemnitaire

Ici pas de montant maximum ! Mais la prise en charge de manière générale des conséquences économiques et financières liées aux blessures corporels. Ou au décès du conducteur, faisant suite à un accident de la circulation. Le principe de calcul est régi selon les règles du Droit Commun. C’est-à-dire comme si c’était un tiers qui était le responsable de l’accident et qu’il vous fallait déterminer le montant de votre préjudice.

Selon les règles légales, en concertation avec un médecin-expert, sur base de tableau indice de référence, etc… Même si vous n’avez pas de montants renseignés initialement dans le contrat, les indemnisations sont plus équitables dans cette formule. Notamment lors de graves accidents.

Exclusions les plus fréquentes pour l’assurance conducteur moto

Comme pour n’importe quelle assurance, les exclusions et restrictions sont fréquentes. Référez-vous aux conditions générales de votre contrat assurance conducteur moto pour en connaître la liste. Voici quelques exclusions souvent rencontrées :

Double emploi avec l’assurance hospitalisation ?

L’assurance hospitalisation intervient en cas d’hospitalisation comme son nom l’indique. Le champ d’intervention de l’assurance conducteur moto est plus vaste. En outre, les seuils prévus par l’assurance hospitalisation (variable selon le contrat choisi et la compagnie chez laquelle vous avez souscrit) sont généralement inférieurs à ceux prévus par l’assurance conducteur moto.

Notamment en cas de gros accident impliquant des conséquences graves. Une assurance hospitalisation est donc une bonne base, c’est d’ailleurs elle qui interviendra en 1er rang jusqu’à atteindre le seuil d’intervention maximal prévu au contrat. L’assurance conducteur motard prendra le relais. Sans compter que celle-ci interviendra dans plusieurs autres cas également (versement d’un capital en cas de décès ou d’invalidité par exemple).

Choisir son assurance moto

A la recherche d'une assurance voyage au meilleur rapport qualité/prix ? Profitez gratuitement de nos comparateurs de tarifs. Trouvez rapidement la meilleure assurance voyage.

VOIR LES TARIFS

Cela pourrait également vous intéresser :

Partagez cet article :