Partagez cet article :

Assurance conducteur auto

Les dommages corporels au conducteur ne sont indemnisés que si celui-ci est déclaré en droit dans un accident. L’Assurance Conducteur est une assurance optionnelle et complémentaire à l’assurance RC Auto qui vient comble ce manque au cas où le conducteur est responsable de l’accident.

Utilité de l’assurance conducteur

assurance conducteur

L’assurance RC Auto indemnise les dommages corporels occasionnés aux victimes d’un accident de la route. Tant les passagers du véhicule victime que du véhicule fautif seront indemnisés. C’est le cas également des piétons, des usagers faibles et du conducteur qui n’est pas responsable de l’accident. En définitive, seul le conducteur fautif est privé de toute indemnisation.

Cette assurance conducteur auto permet donc au conducteur d’être indemnisé pour ses dommages corporels au cas où il est en tort dans un accident de la circulation, s’il est seul responsable (sans autre tiers impliqué) ou de recevoir une avance au cas où la fixation des responsabilités devait tarder.

Les formules proposées

Formule forfaitaire

Dans une telle formule, un capital prédéfini est prévu en cas de décès et d’invalidité temporaire ou permanente. Un montant maximal d’indemnisation est accordé concernant les frais médicaux. Ces derniers incluent entre autres les frais d’hôpitaux, les honoraires de médecins, la perte de revenus liée à la mise en arrêt de travail, les frais de médicament, etc…

Formule indemnitaire

La formule indemnitaire couvre toutes les conséquences économiques liées aux blessures corporelles ou au décès du conducteur, subies lors d’un accident de la circulation. Jusqu’à un certain seuil d’intervention toutefois mais généralement suffisamment élevé. Le principe de calcul est établi en Droit Commun. C’est-à-dire de la même manière que si un tiers avait causé l’accident.

Les exclusions fréquentes

Comme pour n’importe quel contrat d’assurance, certaines situations ne sont pas couvertes. Voici quelques exclusions fréquemment rencontrées :

  • Conduite en état d’ivresse et dans un état analogue (drogue / médicaments)
  • Accident intentionnel
  • Faute grave commise par le conducteur
  • Conduite sans permis de conduire ou certificat de contrôle technique
  • Accident survenus suites à une course / pari / défi
  • Accident suite à une catastrophe naturelle

Double emploi avec l’assurance hospitalisation ?

assurance conducteur ou hospitalisation

On ne peut réellement parler de double emploi. Disons plutôt que l’assurance conducteur est complémentaire à l’assurance hospitalisation. Cette dernière intervient en 1er rang, au même titre que l’assurance accident du travail ou la mutuelle. Mais chacune dans des limites définies contractuellement et variables d’un contrat à l’autre.

L’assurance conducteur vient donc compléter les autres assurances pour lesquels les plafonds d’indemnisation auraient été atteints. A noter que le champ d’intervention de l’assurance conducteur est plus large également puisque l’assurance hospitalisation, comme son nom l’indique, n’intervient que lors d’une hospitalisation.

Enfin, vous bénéficiez de garanties plus étendues que l’assurance hospitalisation ne reprend pas. Notamment le versement d’un captal en cas de décès ou d’invalidité.

Comparatif d'assurance auto

A la recherche d'une assurance auto au meilleur rapport qualité/prix ? Profitez gratuitement de nos comparateurs de tarifs. Trouvez rapidement la meilleure assurance auto selon votre profil de client.

VOIR LES TARIFS

A lire aussi :

Partagez cet article :
Fermer le menu