Partagez cet article :

Bon ou mauvais conducteur

Qu’est-ce qu’un bon conducteur ? Et qu’est-ce qu’un mauvais conducteur ? Il est impossible de répondre factuellement à cette question. D’autant que la réponse reste très subjective. 

bon conducteurUn conducteur sera considéré comme « bon » par certains, tandis que d’autres émettront des réserves. Notamment car il existe diverses manières de conduire (calme, sportive, …). Une conduite sportive (tout en respectant le code de la route) sera considérée comme dangereuse par certains tandis que d’autres la jugeront acceptable. 

A l’inverse, rouler calmement avec une excessive précaution sera jugé périlleux par d’autres (ceux à la conduite sportive en tête de liste). De la même manière, juger que les jeunes conducteurs ou les personnes âgées sont des dangers est tout à fait réducteur. Même si certaines statistiques jouent par exemple en défaveur des jeunes conducteurs. Il ne faut néanmoins pas en faire une généralité. Il est donc préférable de ne pas rentrer dans ce débat. Et de s’en tenir exclusivement au point de vue des assureurs.

Qu'est-ce qu'un bon conducteur ?

Pour les compagnies d’assurance, la situation est simple. Un bon conducteur est celui qui ne cause jamais (ou presque) d’accident. 

Pourtant cela ne fait pas nécessairement de lui un « bon » conducteur. Sa conduite peut être dangereuse et/ou irritante. Ou peut-être a-t-il simplement eu la chance en n’étant impliqué dans aucun accident … A l’inverse, un autre conducteur a peut-être joué simplement de malchance ces derniers temps en étant impliqué (peut-être même contre son gré) dans divers accidents de la circulation.

Néanmoins, la compagnie d’assurance ne peut se baser que sur des éléments concrets. Et cet élément est l’attestation de sinistre qui recense les éventuels accidents dans lesquels il a été impliqué ces dernières années. Une attestation vierge sera à son avantage. Il restera cependant considéré comme un bon profil de conducteur s’il est fait mention de l’un ou l’autre accident « en droit ». En revanche, des accidents « en tort » terniront son image. Et il sera dès lors plus que probable que l’assureur soit plus méfiant alors à vous accorder de bonnes conditions tarifaires.

Notez que certaines compagnies proposent l’installation d’une « boîte noire » dans votre véhicule qui examine votre comportement lors de la conduite du véhicule. En fonction des résultats, une réduction de prime peut vous être accordée. Cette installation est principalement utile pour les jeunes conducteurs qui ne peuvent faire valoir aucune expérience. Ce qui ne signifie pas pour autant qu’ils sont de mauvais conducteurs.

A lire aussi :

Partagez cet article :
Fermer le menu