Partagez cet article :

Assurance habitation ou villégiature pour location de vacance

Voici arrivé le temps du repos ! Vous avez ainsi réservé une location de vacance pour vous ressourcer, visiter, balader ou profiter de la météo. Faut-il une assurance habitation (aussi appelée « assurance villégiature ») pour votre hébergement de vacance ? Quelles sont les règles généralement en vigueur ?

Utilité de s’assurer pour une location de vacance

Il convient en premier lieu de distinguer le type de location de vacance que vous avez réservé. Si vous avez réservé une chambre ou un logement auprès d’un établissement professionnel, vous n’avez pas à vous soucier d’être couvert par une assurance habitation. Les hôtels, campings et autres établissements de renom ont pour obligation d’assurer leurs infrastructures.

En revanche si vous louez une habitation (une maison ou un appartement p.ex.) directement auprès d’un particulier, il est possible que ce dernier vous réclame une attestation. Qui confirmera que votre responsabilité locative est valablement assurée. Le propriétaire du bien est très vraisemblablement assuré valablement pour son habitation. Mais il préfèrera s’assurer que vous également. Notamment au cas où votre responsabilité de locataire pourrait être mise en cause. Si vous pouvez être tenu par exemple responsable de dégâts à l’habitation pour lesquels l’assurance habitation du propriétaire n’interviendrait pas.

assurance habitation location de vacance

Imaginons par exemple un barbecue dont le feu est mal éteint et qui causerait des dégâts à du mobilier de jardin. Le mobilier de jardin est bien souvent un motif de refus d’intervention. Exclusion que l’on peut retrouver dans un contrat d’assurance habitation. Le propriétaire, à défaut d’avoir pu trouver un terrain d’entente à l’amiable, pourrait parfaitement contraindre le locataire à lui rembourser les dégâts causés. Une assurance de responsabilité civile pourrait alors intervenir. Et prendre en charge les frais. Hormis évidemment l’éventuelle franchise restant à charge de l’occupant de la location de vacance. Une autre solution pour le propriétaire du logement consisterait à réclamer une caution au locataire. Caution qui viserait à couvrir (au moins partiellement) les dégâts occasionnés. Ou qui serait restituée si aucun dégât n’est à déplorer en fin de location.

Quelle assurance pour une location de vacance ?

Généralement vous n’avez pas à vous préoccuper de savoir si vous êtes correctement assuré pour votre hébergement de vacance. C’est en effet le propriétaire qui vérifiera auprès de sa propre compagnie d’assurance que tout est bien correctement en ordre. Même au cas où il louerait l’une de ses résidences. Néanmoins dans le cas où il vous serait réclamé une attestation selon laquelle votre responsabilité locative est valablement assurée, contactez simplement votre propre compagnie d’assurance habitation.

Même si facultative, une option « villégiature » est généralement incluse dans tous les contrats d’assurance habitation. Qui prévoit que la maison de vacance est elle-aussi assurée par extension. Du moins pour votre responsabilité civile. Donc si des dégâts sont constatés et sont de votre faute, votre propre assurance habitation pourrait alors intervenir. A concurrence des montants maximal couverts par votre propre contrat. Au besoin, demandez une attestation de couverture auprès de votre assureur et remettez-la au bailleur de votre location de vacance.

Dans le cas peu probable où cette extension villégiature n’était pas automatiquement incluse, demandez à l’ajouter moyennement le paiement d’un petit supplément. Une autre solution consiste à souscrire une assurance dédiée, à payer un léger supplément au propriétaire qui tâchera d’ajouter momentanément une extension à son propre contrat. Ou alors de lui verser une caution que vous récupérerez en fin de vacances si l’état du logement est le même que lorsque vous êtes arrivé.

Quid du contenu emmené en vacances ?

Le contenu que vous déplacez et donc emmenez lors de vos vacances est généralement aussi couvert par votre assurance habitation. Du moins si vous avez choisi d’assurer le contenu également. Donc si le contenu devait subir des pertes ou dégradations suite à l’un des risques couverts par votre contrat d’assurance, vous pourriez obtenir un dédommagement grâce à votre propre assurance.

Des conditions sont naturellement d’application. Et il convient de vous référer aux conditions générales de votre contrat. Une autre solution consiste à souscrire à une assurance voyage et plus précisément à une assurance bagage qui couvrira vos effets personnels emmenés en vacances. Et à tout moment, pas uniquement lorsque ceux-ci sont sagement entreposés dans votre location de vacance.

Comparez le prix des assurances habitation

A la recherche d'une assurance incendie au meilleur rapport qualité/prix ? Profitez gratuitement de nos comparateurs de tarifs. Trouvez rapidement la meilleure assurance habitation.

VOIR LES TARIFS

Cela pourrait également vous intéresser :

Partagez cet article :