Partagez cet article :

Trouver une assurance auto pas chère

Trouver une assurance auto pas chère est un objectif pour de nombreux automobilistes. Pourquoi payer en effet inutilement plus cher une assurance auto si l’on peut trouver la même formule à un tarif moindre ? Le prix moyen pour une assurance de base RC Auto est d’approximativement 400€.

Comptez au moins le double si vous souhaitez y ajouter une assurance omnium complète. Ce ne sont naturellement que des moyennes ! Vous pouvez trouver des assurances à des prix plus élevés mais aussi moins chères.

Facteurs influençant le prix d'une assurance auto

assurance auto pas chère

Le prix d’une assurance auto dépend de nombreux facteurs. Citons entre autres le modèle de véhicule que vous conduisez et l’usage que vous en faîtes. Au plus le véhicule est grand, puissant et cher, au plus le coût pour assurer cette auto sera élevé. Au moins vous utiliserez fréquemment le véhicule (kilométrage peu élevé ou usage de transports alternatifs), au moins cher sera le prix de l’assurance.

Intervient ensuite les données relatives au conducteur du véhicule. Un véhicule n’est en définitive qu’un engin et ce n’est pas la voiture qui est potentiellement dangereuse. C’est la personne qui est derrière le volant qui accroît hypothétiquement les risques que la compagnie d’assurance consent à couvrir. Des vérifications ont lieu pour définir si la personne est +/- susceptible d’être impliquée dans un accident. Il sera réclamé notamment sa date de délivrance du permis de conduire, son âge et ses antécédents auprès d’anciens assureurs. Au plus son profil paraîtra théoriquement « bon », au moins la prime assurance auto sera élevée.

Comparer pour trouver une assurance auto pas chère

Le prix d’une assurance auto n’est donc pas fixe et fluctuera individuellement selon plusieurs éléments. Une assurance auto pas chère pour un profil n’est donc pas identique pour une autre personne. Inutile de vous comparer à votre voisin, votre collègue ou à vos parents. Personne ne présente le même profil d’assuré.

En revanche, il est certain que les tarifs d’assurance auto vous concernant ne seront pas les mêmes auprès de tous les assureurs ! Et de ce point de vue-là on peut alors évoquer l’objectif de trouver une assurance auto pas chère ! Et ainsi parvenir à découvrir chez quel assureur il est le plus avantageux de vous assurer, selon votre profil personnel ! Car il y a toujours des assureurs qui seront moins chers que d’autres. Reste à trouver lesquels et comment optimiser vos recherches.

Comparatifs de contrats d’assurance auto

prix selon le kilométrage

Comparez le prix d'une assurance selon votre kilométrage annuel

Moins de 2500, 5000, 7500, 10000, 12500 ou 15000 km par an. Découvrez chez quel assureur il est le plus avantageux de s'assurer.

prix assurance par région

Découvrez le prix d'une assurance auto dans la région dans votre région

Bruxelles, Liège, Hainaut, Namur, Brabant Wallon, ... Découvrez les prix dans chaque province. Et les assurances les moins chères.

assurance omnium

Comparez les prix d'une assurance omnium pour votre véhicule

Découvrez combien coûte une assurance omnium partielle ou complète. Quelles sont les compagnies d'assurance les plus avantageuses.

comparer les assurances auto

Découvrez les prix d'une assurance auto en tant que jeune conducteur

1ère assurance, 18 ans, 21 ans ou 24 ans, découvrez chez quel assureur vous pouvez vous assurer. A quelles sont les tarifs proposés.

Conseils pour trouver une assurance auto pas chère

Préférez un assureur en ligne

Bien que ce ne soit pas une vérité absolue, les assureurs qui permettent de souscrire en ligne sont davantage transparents au niveau des prix pratiqués. Et par voie de conséquence, concurrence oblige, leurs prix sont généralement moins élevés également que les compagnies ne permettant de souscrire qu’auprès d’une personne physique (un commercial) qui tâchera de trouver les arguments nécessaire pour vous convaincre de signer les documents.

S’assurer en ligne permet en outre de supprimer les intermédiaires, qui doivent être rémunérés également. Ce qui tend logiquement à augmenter le coût final. Mais vous pouvez trouver de très bonnes affaires chez les courtiers également. Mais pouvoir présenter des offres de la concurrence (aisément accessibles sur Internet) constitue généralement une bonne base de négociation. Et de comparaison pour en définitive obtenir une assurance auto pas chère.

Evitez de déclarer les petits sinistres

Certes votre assureur est présent pour couvrir les aléas de la vie et autres incidents de la circulation mais ne perdez pas de vue que chaque sinistre risque d’entraîner une majoration au niveau du coût de votre assurance auto. Cette majoration peut se traduire par une hausse du degré bonus/malus ou tout autre procédé similaire. Si les dégâts ne sont que minimes, mieux ne vaudrait-il pas prendre à votre propre charge les débours ? Faîtes le compte mais vous risquez au final de payer davantage votre assurance sur le long terme que si vous aviez payé par vous-même les frais de réparation.

Demandez un estimatif de l’augmentation du coût de votre assurance. Et avisez en conséquence. Cela vaut en cas de dégâts causés à autrui mais également s’il s’agit de dommages causés à vous-même (impact sur votre parebrise, petite griffe,…). Les compagnies d’assurance aiment les bons profils. C’est-à-dire ceux qui paient sagement leur prime sans faire intervenir leur assurance. Si les demandes d’intervention sont trop nombreuses, vous risquez une hausse tarifaire. Voire la résiliation pure et simple de votre contrat d’assurance.

Choisissez les bonnes couvertures d’assurance

prix assurance auto en belgique

L’idée générale est de ne pas payer pour une assurance dont vous n’avez pas besoin. Réfléchissez à vos besoins et voyez s’il est judicieux de payer certaines couvertures que vous avez à un moment donné choisi d’inclure dans votre contrat d’assurance auto. Est-il par exemple nécessaire d’assurer votre véhicule contre le vandalisme si vous habitez à la campagne, disposez d’un garage et n’utilisez que peu souvent votre véhicule ?

Si votre véhicule est déjà âgé et ne bénéficie plus que d’une faible cote sur le marché de l’occasion, est-ce vraiment encore utile de l’assurer en omnium complète ? Vérifiez également si vous ne disposez pas déjà de garanties similaires auprès d’un autre organisme. Les formules d’assistance et remorquage sont en effet très courantes et font souvent double emploi. Vérifiez de ne pas avoir déjà souscrit à une telle assurance ou que ce ne soit pas inclus dans d’autres contrats (carte essence, auprès de votre concessionnaire, carte de crédit,…).

Révisez annuellement votre contrat d’assurance auto

Chaque année votre situation évolue. Votre voiture prend de l’âge. Peut-être ne l’utilisez-vous plus aussi régulièrement à cause d’une changement au niveau professionnel ? Ou d’un déménagement ? Peut-être est-ce la situation inverse. Votre véhicule ne nécessite peut-être plus de couverture omnium. Votre bonus/malus fluctue. La réduction « de bienvenue » à laquelle vous aviez droit la 1ère année de contrat n’est peut-être plus d’application. Autant de critères à prendre en compte.

La vérité d’hier n’est pas nécessairement celle d’aujourd’hui. Cela vaut pour vous-même mais aussi pour les compagnies d’assurance. Celle qui était apte à vous offrir le meilleur tarif n’est peut-être plus la même aujourd’hui ! Faîtes régulièrement un petit tour du marché et cherchez où se trouvent les bonnes affaires. La fidélité est une qualité mais pas au niveau de votre portefeuille. Si vous pouvez trouver mieux et moins cher ailleurs, n’hésitez pas !

Privilégiez un paiement annuel de votre prime

Payer de manière échelonnée est généralement possible auprès de chaque assureur. Mais cela entraîne une majoration du coût de l’assurance. Si vos finances le permettent, mieux vaut donc opter pour un paiement annuel de votre prime assurance.

Faîtes valoir votre qualité de client

Il ne vous est pas demandé de vous vanter. Mais si vous constatez qu’il vous est possible de vous assurer identiquement auprès de la concurrence pour moins cher, n’hésitez pas (preuve à l’appui) à le faire savoir à votre assureur actuel. Si vous présentez un bon profil de client et le demandez gentiment, il est très probable que votre assureur veuille vous garder parmi ses fidèles clients. Et s’aligne sur le tarif que vous avez obtenu ailleurs.

Voire vous propose un tarif inférieur. Dans le même ordre d’idée, n’hésitez pas à faire savoir que vous disposez de plusieurs contrats en cours auprès du même assureur. Ou que plusieurs membres de votre famille sont également assurés chez lui. Tout cela avec le sourire et sans jamais faire preuve d’arrogance.

Choisissez un véhicule peu cher à assurer

Certains véhicules sont logiquement plus chers à assurer que d’autres. Les véhicules puissants sont ainsi statistiquement plus susceptibles d’être impliqués dans un accident. Vitesse accrue, meilleure reprise, tentation d’aller vite et de dépasser,… Et alors les assurances pour les couvrir sont donc plus élevés.

Si vous n’avez qu’un petit budget, optez pour un véhicule de petite cylindrée muni d’une petite motorisation. Privilégiez également les véhicules d’occasion dont la cote sur le marché de l’occasion n’est pas fort élevée. Vous n’aurez pas besoin de l’assurer en omnium. Et votre portefeuille vous remerciera puisque vous ne souscrirez qu’à une formule d’assurance de base.

Astuces pour payer moins cher son assurance auto

Equipez votre véhicule contre le vol

Si vous avez choisi d’assurer votre véhicule contre le vol, voyez si votre assureur propose une diminution de votre prime assurance en cas d’installation d’un dispositif contre le vol. Outre la tranquillité d’esprit, vous pourrez très vite rentabiliser l’installation d’une système d’alarme sur votre véhicule.

Démontrez que vous avez suivi une école de conduite

Il n’est pas ici question de l’obtention de votre permis de conduire traditionnel mais du suivi d’un stage de conduire dans un centre agréé automobile. Les assureurs auto aiment les automobilistes qui conduisent prudemment. Des cours de maîtrise automobile ou de conduite défensive permettent d’obtenir à terme un certificat. Certains assureurs vous accordent une réduction (pas énorme il faut bien l’avouer) si vous pouvez démontrer la réussite ou le suivi d’un tel stage. Pourquoi s’en priver ?

Profitez des offres de bienvenues

Pour attirer de nouveaux clients et faire face à la concurrence, les assureurs font parfois profiter les nouveaux clients de réductions de bienvenue. Soyez vigilants car ces réductions ne sont généralement octroyées que durant la 1ère année de contrat. La seconde année vous payez donc le prix plein. Ne vous laissez donc pas piéger. Et à l’inverse abusez-en !

Voilà une bonne manière de profiter chaque année d’offre de bienvenue en changeant annuellement de compagnie. Ces réductions se traduisent par une réduction d’une certaine somme, la gratuité totale ou partielle d’une garantie spécifique. Toujours uniquement sur votre 1ère année de contrat.

Profitez de la tarification au kilomètre

Les compagnies d’assurance sont de plus en plus nombreuses à utiliser ce procédé pour définir (ou du moins faire fluctuer) le montant de la prime assurance à payer pour être couvert pour son véhicule. Le raisonnement est simple et très pertinent. Au moins vous utilisez votre véhicule, au moins vous avez à payer pour être assuré. Et inversement.

Pour les automobilistes qui parcourent que peu de kilomètre annuellement, il y a moyen de faire de très bonnes affaires en faisant drastiquement baisser le coût de votre assurance auto. Certains assureurs s’en sont fait une spécialité et les prix pour une assurance au kilomètre y sont très intéressants. Pour autant bien évidemment que vous ne fassiez que peu ou moyennement de kilomètre avec votre véhicule assuré.

Réduction selon utilisation de moyens de transports alternatifs

Si vous pouvez démontrer que vous utilisez préférentiellement d’autres moyens de locomotion plutôt que votre véhicule assuré, vous pourriez bénéficier auprès de certains assureurs de réduction.

C’est ainsi le cas si vous pouvez démontrer que vous utilisez régulièrement les transports en commun (train, bus, tram), votre vélo ou faites usage de covoiturage.

Liez votre assurance auto à votre moto

Certains assureurs permettent d’assurer conjointement l’auto et la moto. Vous recevez alors un tarif avantageux pour les 2 véhicules réunis. Séparément ce n’est peut-être pas le meilleur tarif, mais les 2 véhicules réunis en revanche vous permettent d’obtenir un tarif cumulé imbattable.

Bénéficier de plusieurs contrats sous le même nom peut aussi permettre de bénéficier d’une réduction sur chacun de vos contrats en cours. Ex : 2 voitures, une moto, une habitation.

Renseignez-vous sur réductions proposées

Pour se différencier de compagnies concurrentes, de plus en plus d’assureurs permettent de bénéficier de réductions ciblées et spécifiques. Voyez si vous pouvez éventuellement en bénéficier. A titre d’exemple sachez que certaines réductions sont ainsi accordées chez certaines compagnies si vous disposez d’un véhicule écologique, électrique ou disposant d’un certain nombre de dispositifs de sécurité à la conduite.

Bien que souvent anecdotiques au niveau chiffré, ces réductions restent les bienvenues. Dans le même ordre d’idée, installer un dispositif de surveillance dans votre véhicule afin d’analyser votre comportement au volant de votre véhicule peut vous permettre de réduire le coût de votre assurance auto. Pour autant bien sûr que vous ayez pour habitude de conduire sagement et prudemment.

Acceptez une franchise plus élevée

Il est bien connu qu’une assurance omnium est ce qui coûte le plus cher dans une assurance auto. Si vous en avez obligatoirement besoin d’une (véhicule neuf sous financement par exemple) et que vous souhaitez réduire quelque peu les frais, voyez s’il vous est possible de réduire les prestations de votre assurance omnium. Optez pour une franchise plus élevée vous permettra notamment de payer moins cher votre garantie omnium puisque votre assureur aura moins à débourser en cas d’éventuel incident.

Comment économiser sur son assurance auto ?

économies sur son assurance auto

Vous disposez à présent de plusieurs conseils et astuces afin de trouver une assurance auto pas chère. Cependant pour savoir réellement si l’offre que vous avez obtenu est à un bon prix, il vous faut pouvoir comparer ! Sans comparaison, impossible de savoir si vous faîtes une bonne affaire. Ou au contraire si vous payez plus que ce que vous pourriez obtenir ailleurs. Faîtes donc jouer la concurrence en multipliant les demandes de devis. En introduisant vos informations personnelles et celles relatives à votre véhicule dans les modules de simulation des compagnies d’assurance, vous obtiendrez en quelques clics à peine un tarif.

Mettez les offres reçues côte-à-côte et comparez-les entre elles. Tant d’un point de vue tarifaire qu’au niveau des prestations proposées. Comparez ce qui est comparable. Et tenez compte des quelques spécificités propres à chaque assureur. Si vous pouvez obtenir chez un 1er assureur une franchise sur une omnium complète moins élevée que chez un second assureur, attendez-vous raisonnablement à un tarif sensiblement plus élevée chez ce 1er assureur. Nul besoin donc de se jeter aveuglément sur l’offre la moins chère, vérifiez si la différence de prime se justifie (ou pas).

Une fois cette analyse effectuée vous pourrez choisir en votre âme et conscience chez qui vous assurerez dorénavant votre véhicule. Et vous planifierez dans votre agenda de refaire le point au minimum 4 mois avant la date d’anniversaire suivante de votre contrat d’assurance auto. Compte tenu que pour résilier une assurance auto (pour motif normal), il vous faut compter 3 mois et 1 jour, cela vous laissera un mois complet pour revoir éventuellement votre situation. Et ne craignez pas les formalités de résiliation de votre contrat existant, c’est très facile ! Et très souvent même c’est votre nouvel assureur qui s’en occupera gracieusement.

Simulation assurance auto

Pour comparer il vous faut faire des simulations. C’est-à-dire des calculs de prime gratuits et sans engagement. Il existe des sites se vantant de pouvoir obtenir des tarifs auprès de nombreux assureurs en ne rentrant qu’une seule fois ses informations. Malheureusement en Belgique, nous ne sommes pas aussi avancés encore que nos pays voisins et sur ces sites de comparateur d’assurance belges, vous ne pouvez obtenir que quelques tarifs à peine. La faute n’incombe pas à ces sites directement, inutile de leur jeter la pierre. C’est plutôt technologiquement que peu d’assureurs ont encore franchi le cap.

Dans l’immédiat, ne vous contentez pas de ces sites. D’ailleurs, en regardant attentivement sur ces sites Internet vous pourrez aisément vérifier quels sont les assureurs partenaires de ces sites comparateur. A vous de juger ensuite de la pertinence des résultats ou si vous préférez obtenir davantage de résultats. Car ce n’est pas parce qu’un assureur n’est pas présent sur le site comparateur que vous ne pouvez pas obtenir de devis ou simulation en ligne directement par le biais de leur site !

Pour rapidement obtenir un calcul de tarif, munissez-vous de quelques documents. Ayez sous la main votre carte d’identité, votre carte verte actuelle, votre permis de conduire et votre certificat d’immatriculation. Soit 4 documents que vous devez avoir à portée de main très logiquement, soit dans votre portefeuille, soit dans la boîte à gant de votre véhicule. Ces 4 documents vous permettent d’obtenir un devis pour une assurance auto basique grâce à quelques informations qui y sont reprises. Si vous souhaitez avoir également une simulation de prix pour une assurance omnium, il vous faudra connaître la valeur de votre véhicule. Soit vous retrouvez la facture d’achat de votre voiture, soit vous ferez une rapide recherche sur Internet avec les données figurant sur le certificat d’immatriculation (marque/modèle/finition/année de 1ère mise en circulation).

Demander des simulations d’assurance auto est donc très facile et ne vous prendra que peu de temps. Lancez-vous et trouver rapidement une assurance auto pas chère.

Cela pourrait également vous intéresser :

Partagez cet article :